Etablir un véritable dictionnaire des rêves serait une illusion. Puisque chaque image vue en rêve s'interprète selon le contexte du rêve : une même image peut avoir des sens différents selon les rêves. 

Il est néanmoins possible de se pencher sur quelques grands symboles, commes l'eau, l'air, la terre, le feu qui reviennent souvent dans les rêves de chacun. 

L'eau

L'eau est omniprésente dans nos vies : elle existe sous plusieurs formes : l'eau de la mer, des océans, des lacs, des ruisseaux, des torrents, des rivières, des barrages, des étangs, des baignoires, des verres d'eau, de la pluie, de la rosée, des fontaines, des pleurs, des inondations, des marées, des tsunamis, de la glace, de la neige....

 

Dans les rêves, l'eau est le grand symbole des émotions

L'eau des grandes retenues d'eau comme les mers, les océans, les lacs sont en relation avec l'inconscient, les rêves. L'inconscient est un monde qui travaille avec nos émotions. Nous sommes constitués à 95% d'eau : nous sommes des êtres d'émotion, souvent régis par elles. 

 

Il existe des eaux bénéfiques, qui lavent, qui soignent et qui représentent dans les rêves des émotions bienvenues et positives : une cascade peut représenter un jaillissement d'inspiration, pour un artiste par exemple. 

Toutes les formes d'eau qui sont bienvenues dans la nature sont bienvenues dans le rêve.

Voir un lac, l'océan, une source, une rivière montrent une capacité à avoir accès à ses émotions de façon naturelle. 

 

Par contre, un tsunami signifiera qu'on se sent submergé par une émotion trop forte, qui peut se montrer destructrice. 

 

Voir de l'eau dans une baignoire montre que l'on a accès à une émotion bienfaisante qui nous aide à nous nettoyer, mais voir de l'eau par terre ou à tout autre endroit incongru de la maison montre que l'on se laisse envahir par une émotion perturbatrice qui peut endommager des aspects de nous : par exemple, nous faire perdre nos moyens dans une circonstance particulière.  

 

Le rêve nous montre ce qui se passe en nous de façon imagée, il parle par métaphores, mais ces images ne sont pas choisies n'importe comment : elles sont toujours pertinentes. Le rêve s'inspire de notre réalité pour nous envoyer ses messages.

 

En résumé, de l' eau qui apparaît à un endroit qui serait correct dans la réalité montre des émotions  positives, appropriées, dans nos vies. 

Et de l'eau à un endroit saugrenu montre des émotions perturbées, inappropriées qu'il s'agira de déterminer. 

 

La terre

La terre est l'endroit où nous vivons, qui nous permet d'exister, de nous incarner : la terre en tant que globe terrestre, planète peut représenter notre être, notre terre intérieure, qui englobe nos affects et notre corps, qui sent, ressent, est touché : c'est aussi une image de l'inconscient (nos terres intérieures). 

 

La terre, en temps qu'élément est en relation avec le sens du toucher, de ce qui est concret : elle représente souvent le corps, notre matière. Quand Dieu créa l'homme, il prit une motte d'argile. 

 

Un chemin de terre qu'on l'on ne peut emprunter qu'à pied montre que l'on est engagé dans une voie personnelle, dans laquelle on progresse pas à pas. 

Et si l'on gravit une montagne sans chemin, cela veut dire que l'on a à faire son propre chemin, trouver des façons créatives et novatrices pour avancer. 

 

La terre du rêve est-elle trop sèche : il y a un manque de contact avec les émotions, de la sécheresse. Rien ne pousse sur une telle terre, elle n'est pas féconde : cela peut parler d'un problème de stérilité ou d'aridité de sentiments. 

 

L'argile peut représenter une capacité à créer quelque chose, modeler une oeuvre, modeler sa vie, être créatif. 

 

 

L'air

L'air est un élément léger, volatil et en hauteur : on le respire, il sert à renouveler nos échanges intérieur extérieur.

Il représente le monde des idées. Les idées qui nous inspirent, nous sont inspirées. 

 

Des expressions comme : "changer d'air", "prendre l'air pour se changer les idées", "trouver l'inspiration", "c'est dans l'air", disent à quel point l'air est en relation avec le monde des idées. 

 

Mais si l'on s'envole, on ne trouche plus terre, et on devient irréaliste, on s'envole dans les idées sans plus de contact avec notre ressenti, on fuit les dures contingences de la réalité. On plane à 5 000.

C'est très agréable de voler dans les rêves : ça permet d'échapper aux ennemis, aux ennuis, mais aussi on risque de perdre le contact avec la réalité.

C'est un refus de s'investir, de s'incarner, de prendre ses responsabilités. 

 

 

Le feu

Le feu est un élément vivifiant qui apporte chaleur et élan, éclat. 

Mais seulement dans des circonstances bien particulières. 

 

Le feu est positif dans un four, une cheminée, un feu de camp, la flamme d'une bougie, d'un chandelier.

Il peut signifier la chaleur du foyer, le feu de la passion amoureuse, de l'énergie sexuelle, de la capacité à créer. Il peut être symbole de purification parfois. 

 

Mais le feu est un élément dangereux qui devient vite destructeur si l'on n'y prend garde. 

Un incendie de forêt, c'est l'inconscient qui s'enflamme. Une maison qui brûle, c'est un risque de burn out ou de dépression ou de colère destructrice. 

 

On peut être tout feu tout flamme, n'être qu'un feu de paille, une allumette vite éteinte. 

Ou s'embraser, se prendre de passion pour une nouvelle activité ou un amant. 

On peut se consumer d'amour, ou laisser éteindre la flamme. 

La langue française est assez éloquente pour exprimer ces subtilités. 

 

Lien blog Christiane Riedel
Lien blog Christiane Riedel
"Faites interpréter vos rêves", blog de l'Association
"Faites interpréter vos rêves", blog de l'Association